🗓 Mise à jour le 11/09/2023
Ministère des Affaires étrangères
Å

GO

Overland       geographic      orientation

Destination

Macédoine

Pays du soleil

Langue

Macédonien

Monnaie

Denar

Visa

NON ✘

Conduite

DROITE ▶︎

Indicatif

+389

Fuseau

UTC +1 (+2)

JFMAMJJASOND

🟧🟧🟨🟨🟩🟩🟩🟩🟩🟨🟧🟧

Favorable ◼︎◼︎◼︎◼︎ Défavorable

Identité

🚦 Capitale :
Skopje
Territoire de 25 713 km²
avec une population de 1 837 114 habitants,
une densité de 71 hab / km²
La Macédoine du Nord est un petit pays des Balkans, riche en histoire et en diversité culturelle. Située au carrefour de plusieurs civilisations, elle se distingue par une identité unique, façonnée par des influences grecques, romaines, byzantines, ottomanes, et slaves. Cet héritage varié se reflète dans ses monuments, sa cuisine, ses traditions et son mode de vie.

Le pays est officiellement devenu la Macédoine du Nord en 2019, après un long conflit avec la Grèce concernant l’utilisation du nom « Macédoine ». Cet accord, connu sous le nom d’Accord de Prespa, a ouvert la voie à l’intégration de la Macédoine du Nord dans les institutions euro-atlantiques, notamment l’OTAN et l’Union européenne, et a renforcé son identité sur la scène internationale.

La capitale, Skopje, est le cœur battant de la Macédoine du Nord. Cette ville dynamique allie modernité et histoire, avec des monuments emblématiques comme le Pont de Pierre, la forteresse de Skopje, et le Vieux Bazar. La statue monumentale d’Alexandre le Grand, située sur la place principale, symbolise la fierté nationale et les racines historiques du pays.

La langue officielle est le macédonien, une langue slave du sud, et l’alphabet cyrillique est utilisé pour l’écriture. La population est principalement macédonienne, mais il existe également une importante minorité albanaise, ainsi que des communautés turques, roms, serbes et autres. Cette mosaïque ethnique se reflète dans la richesse culturelle et les festivals du pays, où les traditions se mêlent et se célèbrent.

La religion joue un rôle central dans l’identité nationale, avec la majorité de la population appartenant à l’Église orthodoxe macédonienne. Il existe également une minorité musulmane significative, principalement parmi les Albanais et les Turcs. Les églises, les mosquées, et les monastères, tels que le monastère de Saint-Jean Bigorski et la mosquée Mustapha Pacha, sont des témoignages vivants de la diversité religieuse et culturelle du pays.

La cuisine macédonienne est un reflet de ses influences variées, combinant des éléments des cuisines méditerranéenne, turque et slave. Des plats comme les ajvars, les tavce gravce (haricots au four), et les kebapi sont emblématiques de la gastronomie locale, offrant une expérience culinaire riche et savoureuse.

La Macédoine du Nord est également connue pour sa nature magnifique, avec des paysages variés allant des montagnes majestueuses aux lacs cristallins. Le lac d’Ohrid, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, est une destination prisée pour ses eaux limpides et son patrimoine historique. Les montagnes de Shar et les parcs nationaux comme Mavrovo offrent des possibilités infinies pour les amateurs de randonnée et de nature.

En résumé, la Macédoine du Nord est un pays où l’histoire ancienne rencontre la modernité, où les traditions se mêlent à la diversité ethnique et culturelle, et où la beauté naturelle inspire un profond respect pour la terre et ses habitants. Cette identité complexe et riche en fait une destination fascinante pour les voyageurs et un foyer chaleureux pour ses citoyens.

Derniers Itinéraires

Guides numériques de navigation

Aucun itinéraire n’a été édité pour l’instant.

Séjour

👤 IMMIGRATION : CNI ou Passeport

Formalités d’entrée

Visas

Les ressortissants français peuvent entrer en Macédoine du Nord munis d’un passeport dont la validité est d’au moins 6 mois ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité, sans visa pour un séjour touristique de moins de 3 mois.

De façon à éviter tout refoulement à la frontière, il est fortement recommandé de privilégier l’utilisation du passeport à celle d’une carte d’identité portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.

Les voyageurs se rendant en Macédoine du Nord pour tourisme doivent respecter le temps de séjour maximum autorisé (3 mois) sous peine de se voir interpellés au moment du départ et condamnés (comparution devant un tribunal) au paiement d’une amende (environ 200 euros). Le passeport (ou la carte d’identité) est confisqué pendant la durée de la procédure et le voyageur ne peut quitter le territoire macédonien. Les autorités macédoniennes appliquent strictement cette règlementation.

Les voyageurs se rendant en Macédoine du Nord pour raison professionnelle ou familiale, peuvent prolonger leur séjour au-delà des trois mois auprès du Bureau des étrangers du ministère de l’Intérieur macédonien.

Attention : Les personnes munies d’un titre de voyage pour réfugié ou pour titulaire de la protection subsidiaire délivré par les autorités françaises doivent impérativement solliciter un visa pour pouvoir entrer sur le territoire de la Macédoine du Nord. Ces voyageurs sont invités à contacter en amont l’Ambassade de Macédoine du Nord à Paris.

Mineurs

Tout mineur âgé de moins de 18 ans, muni d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité, non accompagné de ses parents ou de son représentant légal, doit être muni d’une autorisation écrite, signée par ses parents ou son représentant légal à laquelle est jointe une photocopie d’une pièce d’identité du signataire.

Formalités d’enregistrement

La procédure d’enregistrement auprès du commissariat le plus proche du lieu de résidence dans les 48 heures suivant l’arrivée sur le territoire macédonien est obligatoire pour tout séjour chez un particulier. En cas de séjour dans un hôtel, la structure hôtelière doit accomplir cette démarche. Une fiche est alors remise au voyageur.

Mesures liées au Covid-19

Toutes les mesures de restrictions sanitaires pour l’entrée sur le territoire ont été levées.

Règlementation douanière

Télécharger la brochure éditée par l’Administration des douanes de Macédoine du Nord.

Toute somme supérieure à 10 000 euros doit être déclarée lors de l’entrée sur le territoire macédonien.

Il est possible d’entrer sur le territoire avec au maximum 1 litre de spiritueux, 200 cigarettes ou 50 cigares ou 250 g de tabac, et du parfum en quantité raisonnable (pour usage personnel uniquement).

Les pièces archéologiques et les icônes anciennes ne peuvent sortir du territoire de Macédoine du Nord que sur présentation d’un certificat du ministère macédonien de l’Intérieur.

Animaux

De manière générale, le transport non commercial d’animaux de compagnie est soumis à la présentation d’un certificat qui doit indiquer que toutes les conditions sont remplies pour leur transport.

Des conditions s’imposent pour l’importation en Macédoine du Nord de chiens et de chats :

  • L’animal doit être identifié par puce électronique (transpondeur) ou par tatouage apposé avant le 3 juillet 2011. Le tatouage doit être clairement lisible.
  • L’animal doit posséder un document de voyage délivré par un vétérinaire agréé du pays d’origine, confirmant :
    • qu’il est à jour de la vaccination antirabique (contre la rage) au moment du voyage, (vaccination utilisée étant en accord avec les standards OMS), dans le cas d’un animal de plus de 3 mois,
    • qu’une période de 21 jours et moins de 6 mois s’est écoulée dans le cas de la première vaccination antirabique,

L’animal domestique doit disposer d’un certificat sanitaire conforme à un modèle européen, établi par un vétérinaire officiel du pays d’origine.

Informations utiles

🚧 DOUANES : Passage libre
Information : Permis de conduire obligatoire

Transport

En cas d’accident sur les grands axes ou en ville, la police intervient assez rapidement. Même s’il s’agit d’un accident léger, il convient de ne pas déplacer les véhicules avant l’arrivée de la police qui doit obligatoirement faire un constat.

L’assurance internationale (carte verte) est exigée à l’entrée du pays (la mention « F.Y.R.O.M. »/ARYM doit obligatoirement y figurer).

Permis de conduire

Le permis français est reconnu en Macédoine du Nord pour de courts séjours.

Transports terrestres

L’état des routes est généralement correct en Macédoine du Nord : les grands axes sont bien entretenus, ce qui n’est pas le cas des routes secondaires. Les nombreux chemins de terre peuvent souvent n’être empruntés qu’en véhicule tout-terrain.

Les stations-essence sont bien réparties dans l’ensemble du pays.

La conduite exige une grande prudence en ville comme sur route, les priorités et les interdictions de doubler n’étant pas toujours respectées.

Réseau ferroviaire

Le réseau ferroviaire est essentiellement utilisé pour acheminer des marchandises. Il est plutôt conseillé d’utiliser le transport par bus pour se rendre dans les principales villes.

Transport aérien

La Macédoine du Nord est desservie depuis la France par plusieurs compagnies, le plus souvent avec des vols avec escale.

Législation locale

Stupéfiants

Les autorités locales luttent activement contre la consommation et le trafic de stupéfiants. De jour comme de nuit, la police effectue de nombreux contrôles de véhicules, notamment sur les routes proches des frontières. Ces contrôles comportent, le plus souvent, outre la vérification des documents du véhicule du conducteur et des passagers, une fouille du véhicule.

Articles communautaires

Propos : Macédoine

Aucun article n’a été rédigé pour l’instant.

Sécurité

Mise à jour : 11/09/2023

Risques encourus et recommandations associées

Risques naturels

L’ensemble du territoire macédonien est situé dans une zone sismique qui enregistre régulièrement des secousses d’intensité faible à moyenne.

Il est recommandé de consulter la fiche Séismes ainsi que la plaquette réalisée par l’Ambassade de France à Skopje.

Délinquance

La délinquance visible est faible en Macédoine du Nord.

La vigilance reste toutefois de rigueur, particulièrement en période touristique. Les vols « à la tire » recensés se produisent le plus souvent dans les lieux exposés et fréquentés : le centre-ville, les gares routières et ferroviaires, les sites touristiques, les aires d’autoroutes, ou lors des grands festivals.

Situation politique

La situation politique et sociale est à l’heure actuelle relativement stable. D’une manière générale, il est recommandé d’éviter de se mêler aux attroupements et d’observer la prudence qui s’impose en présence de manifestations et rassemblements.

Il est conseillé de respecter les sensibilités locales et les symboles nationaux, les sujets sensibles sont notamment liés à la situation politique et sociale du pays, aux relations avec les minorités (Albanais, Bulgares) ainsi qu’avec la Grèce sur le nom du pays (Macédoine devenu Macédoine du Nord).

Risque routier et lié aux transport

Des accidents dus aux comportements dangereux et aux infrastructures vieillissantes peuvent survenir.

La vigilance est de mise en raison de comportements à risques de certains usagers, de la possibilité de croiser des véhicules sans feux/phares, des engins agricoles, des carrioles ou des animaux, en ville comme en campagne.

L’application de la législation routière est extrêmement rigide. Les contrôles de vitesse se font par tous types de radars, y compris mobiles et camouflés.

En cas d’accident, mettre les occupants du véhicule à l’abri mais ne pas déplacer le véhicule. Contacter la police, le cas échéant une ambulance, son assurance et penser à prendre des photos.

Zones de vigilance

Zones en vigilance renforcée (jaune)

La Macédoine du Nord a été le théâtre de trois conflits (guerres balkaniques, 1ère et 2nde guerres mondiales). Elle comporte d’anciennes zones de front (axe Bitola-Gevgelija), dont de nombreux sites, mal identifiés, n’ont pas été nettoyés et demeurent dangereux, en raison des munitions résiduelles qui s’y trouvent. Il est vivement conseillé de se rendre dans ces zones accompagné d’un guide local.

Les zones montagneuses à la frontière de la Macédoine du Nord et du Kosovo doivent être fréquentées avec une vigilance particulière en raison de la présence de trafiquants, de migrants clandestins et de passeurs. Les déplacements dans le massif de la Skopska Crna Gora et au nord de Tetovo, dans le massif du Shar, peuvent être occasionnellement limités par les forces de sécurité macédoniennes.

Zones en vigilance normale (vert)

Hormis ces régions, le territoire macédonien est situé en zone de vigilance normale.

Activités sportives à risque

Il est recommandé aux randonneurs de ne pas s’écarter des sentiers de randonnée balisés et de ne pas partir seul. En raison de l’absence de secours publics de haute montagne, les skieurs devront éviter de pratiquer le hors-piste.

Santé

💉 Vaccins : Aucun vaccin obligatoire

Avant le départ

Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

La Macédoine du Nord n’est pas membre de l’Union européenne et la carte européenne d’assurance maladie n’y est pas valable. Il est vivement recommandé de contracter en France une assurance couvrant les frais médicaux et ceux de rapatriement sanitaire, ces derniers pouvant être très élevés, bien que de qualité médiocre. En aucun cas ces frais ne pourront être pris en charge par l’Ambassade. Les coordonnées de médecins et d’hôpitaux figurent sur le site de l’ambassade de France en Macédoine du Nord.

Les infrastructures sanitaires en Macédoine du Nord sont généralement satisfaisantes dans les grandes villes, mais peuvent être limitées dans les zones rurales.

Recommandations pour votre santé

Constituer sa pharmacie personnelle et n’emporter que les médicaments nécessaires. Les chaînes de pharmacie Zegin ou Europharm sont en général bien pourvues en médicaments courants. Pour plus d’informations, consulter la fiche Infos Pratiques.

Vaccinations

Il est recommandé d’être à jour des vaccinations diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) et rougeole-oreillons-rubéole (ROR). Dans tous les cas, prendre l’avis de son médecin traitant ou d’un centre de conseils aux voyageurs.

La vaccination préventive contre les hépatites A et B peut être conseillée, de même que la vaccination contre la fièvre typhoïde, ou le méningocoque, selon la durée et les conditions du séjour.

Risques sanitaires

Encéphalite à tiques

L’encéphalite à tiques est une maladie virale transmise notamment par la piqûre de tiques. Les symptômes associent de la fièvre avec des troubles digestifs, et des signes méningés (maux de tête, raideur de nuque). Des troubles neurologiques divers peuvent être associés. La vaccination peut vous être conseillée par votre médecin.
Plus d’informations surle site Santé Publique France

Prévention contre les piqûres de tiques

La prévention contre les autres infections transmises par les tiques inclut la couverture vestimentaire et l’application de répulsifs cutanés sur les parties découvertes. Il est de plus impératif, après toute promenade en milieu rural et particulièrement en forêt dans les régions infestées de rechercher la présence éventuelle de tiques sur le corps afin de les ôter très rapidement.
Plus d’information sur le site de l’Assurance maladie

Fièvre typhoïde

La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne liée aux salmonelles. Les symptômes associent notamment une forte fièvre et des troubles digestifs et imposent une consultation médicale urgente car des complications graves sont possibles. Les précautions d’usage sont recommandées (cf. hygiène alimentaire).

Infection par le virus VIH – MST

Concernant les infections sexuellement transmissibles, il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

Quelques règles simples

  • Ne pas approcher les chiens errants ; ne pas caresser les animaux sur la voie publique.
  • Veiller à votre sécurité routière (ceinture de sécurité, casque).

Pour se préserver des contaminations digestives ou de contact

  • Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques ;
  • Veiller à la qualité des aliments et surtout à leur bonne cuisson ;
  • Éviter la consommation de produits alimentaires (poisson, viande, volaille, lait) crus ou peu cuits.
toroutes. Les amendes doivent être réglées sous 8 jours à la poste ou à la banque.

Un triangle, une trousse de secours et des ampoules de réserve sont obligatoires dans les véhicules.

Dans l’hypothèse d’un accident, ne déplacer en aucun cas le véhicule jusqu’à l’arrivée de la police.

Le taux d’alcoolémie autorisé est de 0,3g par litre dans le sang.

Permis de conduire

Le permis de conduire national français est accepté.

Assurance

La carte verte internationale est exigée à l’entrée du pays. La plupart des compagnies d’assurances intègrent la Bosnie-Herzégovine. À défaut, il conviendra de contracter une assurance temporaire à la frontière.

Transport aérien

L’essentiel du trafic international passe par les aéroports de Sarajevo et de Tuzla. Les vols les plus fréquents se font à destination de Vienne, Ljubljana, Zagreb, Munich et Belgrade. Les conditions climatiques empêchent parfois les avions d’atterrir à Sarajevo pendant le long hiver bosnien, en raison en particulier de la présence de brouillard ou de neige.

Législation locale

Avertissement concernant le trafic d’armes et de stupéfiants

Les autorités de Bosnie-Herzégovine peuvent faire preuve d’une grande sévérité envers les ressortissants étrangers accusés de trafic d’armes et de stupéfiants : les peines encourues vont jusqu’à 10 ans d’emprisonnement, assortis d’une interdiction du territoire et d’une forte amende.

Les conditions d’incarcération, variables d’une prison à l’autre, peuvent se révéler particulièrement pénibles, dans un environnement linguistique strictement bosnophone. Le mode de détention est indépendant de la nature de la condamnation : des voleurs à la tire peuvent être amenés à partager leur cellule avec des criminels de guerre.

Us et coutumes

Il convient de respecter en toutes circonstances les différentes communautés ethniques.

Divers

Devises

Les distributeurs de billets sont très répandus dans les principales villes de Bosnie-Herzégovine. Le paiement par carte de crédit est de plus en plus développé.

Climat

Le climat bosnien est de type continental modéré : les étés sont chauds et les hivers longs et rigoureux, avec d’abondantes chutes de neige dans la partie nord du pays et des températures pouvant descendre jusqu’à -25°C dans la capitale. Pendant le dégel, les inondations et les glissements de terrain ne sont pas rares. L’Herzégovine présente un climat de type méditerranéen.

Inscription

Carnet de wOyage

🌐GO wOyage © 2013, tous droits réservés.

Comptoir

Itinéraires

Navigation

Planification

×

Carnet

Message de contact

🌐︎GO

GRATUIT
VOIR